Héros grec:
Grecs et Alliés
La mort d'Hector
Achille
Fortifié par le nectar et l'ambroisie qu'Athéna lui a donnés, Achille partit immédiatement à la recherche d’Hector. Il abattit un grand nombre de Troyens sur son passage, à tel point que les eaux du fleuve Scamandre (Xanthe) furent souillées de sang. Le lit du Xanthe était encombré de cadavres et le dieu-fleuve, menaçant, demanda à Achille de cesser ce carnage épouvantable. Achille resta sourd à sa demande et le dieu-fleuve offensé manqua de noyer le héros qui ne dut la vie sauve qu'à l'intervention des dieux et tout particulièrement d'Héphaïstos qui assécha le cours d'eau en furie. 
Quand les Troyens furent repoussés jusque dans leurs murs, Hector resta seul devant lui.
De son char Achille l'aperçut et lança violemment contre lui son javelot. Hector s'écroula avec une profonde blessure à la nuque. Mais quand Achille arriva près du Troyen il était déjà mort. Dépité et la rage au cœur il lia les chevilles d'Hector et attacha l'extrémité de la corde à son char, tirant dans la poussière par trois fois autour des murs de Troie, le plus illustre des fils de Priam.
Achille trainant le cadavre 
d'Hector autour de Troie. 
Peinture de l'Achilleion à Corfou
Les dieux réprouvèrent ce comportement inique d'autant plus que l'ombre d'Hector errait sur le champ de bataille sans pouvoir trouver de repos puisque le corps était sans sépulture. Apollon fit de sorte que le corps ne pourrisse pas et Zeus dépêcha Hermès auprès de Priam pour le conseiller. 
Le vieux roi Priam vint implorer Achille de lui rendre le corps de son fils; il se fit accompagner pour cette démarche par sa fille Polyxène pour laquelle Achille éprouvait des sentiments. Se laissa t-il toucher par les supplications du vieux roi, par les larmes de la belle Polyxène ou par la rançon qu'il exigea? On ne sait pas. Cependant, il le rendit finalement au vieux Priam après une demande de sa mère Thétis.
Page 7 sur 10
Page 7 sur 9