Alliés Troyens
Rhésos
Ulysse et Diomède dérobant les chevaux de Rhésos,
 vase grec à figures rouges
par Lycurge le Paintre, vers -360
Rhésos était un jeune roi de Thrace. 
Selon Homère, il était issu de la cité d'Éion et vint, lors de la guerre de Troie, au secours de Priam la dernière année du siège, amenant des chevaux « plus prompts que le vent » et « plus blancs que la neige ».
Son arrivée tardive lui valut  quelques sarcasmes de la part d'Hector qui le reçut, non en allié, mais en visiteur privé de toute reconnaissance.
Sûr de soi, Rhésos répondit avec arrogance qu'il était venu à temps, après dix années de lutte inefficace: une journée lui suffirait pour vaincre;après quoi il retournerait dans sa patrie.
Un oracle avait prédit que le sort de la citadelle dépendait des chevaux blancs de Rhésos: si les animaux se désaltéraient aux eaux du fleuve Scamandre, s'ils se nourrissaient de l'herbe alentour,Ilion demeurerait inexpugnable.

Mais Athéna prévint les Grecs.Aussi, de nuit, Diomède et Ulysse se rendirent dans le camp troyen où Rhésos avait planté sa tente. Diomède tua douze gardes; après quoi Rhésos fut égorgé dans son sommeil, et ses précieux coursiers volés avant qu'ils ne broutent les pâturages d'Ilion et qu'ils ne s'abreuvent aux eaux du Xanthe.

Sur le commandement de l'oracle, ses os furent ensuite transportés de Troade à Amphipolis, l'ancienne patrie de Rhésos.