Thésée
Héros
Page 6 sur 9
La guerre contre les Amazones
Il se rendit au pays de ces femmes guerrières, les Amazones, - les uns disent avec Héraclès, les autres, seul - et il enleva leur Reine, parfois nommée Antiope et parfois Hippolyte. Il est certain que le fils qu'elle donna à Thésée s'appelait Hippolyte et qu'après sa naissance les Amazones envahirent l'Attique, le pays qui entoure Athènes, et réussirent même à pénétrer dans la cité. Elles furent finalement vaincues et tant que vécut Thésée, nul autre ennemi n'entra jamais plus dans Athènes.
Les Amazones de TISCHBEIN (1820)
Rencontre avec Pirithoos
l eut bien d'autres aventures. Il fut de ceux qui s'embarquèrent sur l'Argo et partirent à la Conquête de la Toison d'Or. Il prit part à la grande Chasse Calydonienne, quand le Roi de Calydon fit appel aux princes les plus nobles de la Grèce pour l'aider à exterminer le terrible sanglier qui ravageait son pays. Ce fut alors que Thésée sauva la vie de Pirithoos, son téméraire et impétueux ami, comme il devait encore le faire bien souvent par la suite. Si Pirithoos était tout aussi aventureux que Thésée, il ne remportait certes pas les mêmes succès et se trouvait ainsi perpétuellement en difficulté. Thésée, qui lui était fort attaché, l'aidait chaque fois à se tirer d'affaire.
Cette amitié naquit à l'occasion d'un acte particulièrement irréfléchi - même de la part de Pirithoos. Un jour, l'idée lui vint de se rendre compte par lui-même si Thésée méritait bien sa réputation; il pénétra donc en Attique et vola une partie du bétail du héros. Quand il apprit que Thésée le poursuivait, loin de se hâter de fuir, il revint en arrière à sa rencontre, dans l'intention de se mesurer avec lui et de décider en champ clos lequel des deux était le plus brave. Mais tandis qu'ils se tenaient face à face, Pirithoos, impulsif comme toujours, se laissa emporter par son admiration pour l'autre et en oublia tout le reste. Il tendit la main et s'écria - " Je me soumettrai à toute pénalité qu’il te plaira de m'imposer. Je te laisse juge! " Thésée, ravi de ce geste chaleureux, répondit: " Je ne demande qu'une chose, t'avoir pour ami et frère d'armes ". Et ils se jurèrent une amitié éternelle.