Persée
Héros
Page 7 sur 7
Au palais de Polydectès
Il donna ensuite la tête à Athéna qui la fixa à son égide; et Hermès rendit les sandales, la besace et le casque à la garde des Nymphes du Styx. 
Cependant, Persée était soucieux de connaître son grand-père ; il désirait aussi revendiquer ses droits sur le royaume d'Argos. A son arrivée, Acrisios se souvint de la prédiction de l'oracle, d'après laquelle il serait tué par son petit-fils, et s'enfuit à Larissa chez les Pélasgiens.  
De passage également dans cette ville, Persée participa à des jeux funèbres. En lançant un disque, il frappa par mégarde un des spectateurs et le tua : c'était Acrisios. Lorsqu'il apprit l'identité de la victime, Persée rendit à son grand-père les honneurs funèbres, puis, n'osant revenir à Argos, il céda à Mégapenthès, fils de Proétos, le royaume d'Argos, et il reçut en échange celui de Tirynthe puis il fonda la ville de Mycènes.  
Persée et Andromède connurent un long bonheur. Ils eurent trois fils Electryon, Alcée et Sthénélos. Leur fils, Electryon,  fut roi de Mycènes et le grand-père d'Héraclès. Alcée fut roi de Tirynthe et Sthénélos succéda sur le trône de Mycènes à la mort de son frère Electryon et devint roi de Tirynthe après avoir banni Amphitryon, le fils d'Alcée.
Persée fut tué par Mégapenthès qui voulait venger son père Proétos que Persée avait tué pour avoir usurpé le trône de son grand-père Acrisios.
Persée pétrifie Polydectès et ses soldats
d'après l'oeuvre de Caravaggio 
Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles