Persée
Héros
Page 3 sur 7
Chez les Grées
Hermès aida aussi Persée; il lui donna une serpe très dure, pour couper la tête de la Méduse. Les Grées , dont le nom en grec signifie " vieilles femmes ", demeuraient dans une région inhospitalière, au pied du mont Atlas. Le ciel et la terre se confondaient dans une brume grise sans jamais recevoir ni le soleil, ni la lune. C'étaient des femmes étranges au corps de cygne. Elles n'avaient qu'un œil et qu'une dent pour elles trois, dont elles se servaient chacune à leur tour. Hermès apprit ces particularités à Persée. Il lui proposa de saisir le moment où l'œil changerait de main pour s'en emparer, car à ce moment-là aucune d'elles ne pourrait le voir. En possession de cet œil, il pourrait alors exiger qu'elles lui indiquent le chemin pour atteindre les Nymphes. Les lamentations et les horribles cris qu'elles poussèrent, montraient qu'elles étaient prêtes à tout pour récupérer ce bien essentiel que Persée avait réussi à leur subtiliser habilement. C'est sans difficulté qu'elles lui indiquèrent le chemin.
Persée et les Grées par Sir Edward Burne-Jones
National Museum Wales, Cardiff

La Méduse
Parvenu chez les Nymphes, le jeune homme leur demanda les sandales, le casque et le sac qu'elles lui donnèrent sans hésiter.Il attacha les cothurnes ailés, se couvrit la tête et jeta le sac sur son épaule. D'un coup de talon sur le sol, il s'envola dans les airs.  
Il trouva les Gorgones endormies au milieu de formes humaines et de bêtes sauvages que la Méduse avait changées en pierre et que la pluie avait détériorées. Les Gorgones étaient des créatures aux ailes immenses reliées à des corps couvert d'écailles brillantes. Leur chevelure était faite de serpents venimeux.
Hermès et Athéna lui désignèrent Méduse qui était la seule à pouvoir être vaincue, les deux autres, Sthéno et Euryale, étant immortelles. Il fixa son regard sur le reflet dans le bouclier. Athéna guida sa main et il trancha la tête de Méduse, d'un seul coup de serpe.
Persée et les nymphes du Styx 
par Burne-Jones