Jason et
Les Argonautes
Héros
Page 4 sur 9
     Après une course de résistance aux rames, les Argonautes épuisés arrivèrent à Chio, en Mysie. Un des héros, Hylas , avait conquis le cœur d'Héraclès, mais aussi celui des Naïades qui, fascinées par sa beauté, l'enlevèrent. Les recherches entreprises par les Argonautes ne servirent à rien. Sous les conseils de Calaïs et de Zéthès , les Argonautes reprirent la mer. Derrière eux ,ils laissaient Héraclès et Polyphème. Lorsqu'ils s'en aperçurent, Jason ordonna de faire demi tour mais une divinité marine, Glaucos, leur ordonna de poursuivre leur chemin sans se retourner. 
      Les Argonautes débarquèrent ensuite en Bithynie, terre des Bébriques. Amycos gouvernait ce peuple et avait décrété que tout étranger arrivant chez lui ne pouvait repartir qu'après avoir remporté une lutte à mains nues contre lui. Il tuait les perdants. C'est Pollux qui, au nom de tous les héros, releva le défi. Il réussit à vaincre le roi, à le lier à un arbre et à le tuer. Les Bébryces, voyant leur roi mort tentèrent de supprimer les Argonautes mais ces derniers n'eurent aucun problème à les repousser.
     En Thrace, à Salmysessos, Jason, Calaïs et Zétès, délivrèrent le roi Phinée de la persécution des Harpyes. En effet , à chaque repas, celles-ci retiraient la nourriture de la bouche du devin aveugle, puis souillaient la table de leurs excréments. Zeus les avaient envoyées pour punir Phinée qui avait osé révéler des secrets concernant la race humaine aux mortels.Lorsque les Harpies arrivèrent, Calaïs et Zétès les prirent en chasse jusqu'en Arcadie mais Iris intervint pour les séparer. Les Harpyes étaient les servantes de Zeus et ce dernier ne voulait pas les voir périr.
Pour les remercier, Phinée leur expliqua comment surmonter le prochain danger qui attendait les Argonautes. En effet, ils devaient passer par le Bosphore. Il y avait là des rochers, les Symplégades qui ne reposaient sur rien et s'entrechoquaient sans cesse, empêchant ainsi le passage des navires. 
Donc suivant les conseils de Phinée, Euphème, un fils de Poséidon qui pouvait marcher sur l'eau lâcha une colombe qui vola entre les rochers.Si celle-ci réussit à franchir la passe, eux-mêmes pourront la suivre sans danger. Mais si les écueils se referment sur elle, alors, c’est que la volonté des dieux leur sera contraire, et la sagesse sera d’abandonner leur entreprise. Les Symplégades tentèrent de l'écraser mais ne purent que pincer le bout de sa queue.
Phinée et les Harpyes