Héraclès
Héros
Page 9 sur 17
Le nom d’Héraclès était chanté dans tout le Péloponnèse et on ne comptait plus les nombreux sacrifices effectués en son honneur.Le roi de Mycènes et de Tirynthe lança donc au héros un premier défi loin des terres de la petite Grèce; celui-ci consistait à capturer l’effrayant taureau de Crète identifié comme le père du célèbre Minotaure.
Minos, roi de Crète, avait promis à Poséidon, le dieu de la mer, de sacrifier en son nom ce qu'il ferait sortir des flots. Poséidon fit émerger des vagues un taureau d'une telle beauté et d'une telle majesté que Minos ne put se résoudre à le sacrifier.
Trahissant sa promesse, il captura le taureau et le dissimula dans ses propres troupeaux, puis il immola un bovidé plus commun. Outré de cette déloyauté, Poséidon rendit l'animal furieux. Le taureau devint alors la terreur du pays. Lançant des flammes par les naseaux, il détruisit les récoltes et brûla les champs.
Héraclès aborda en Crète. Dès qu'il vit l'animal, il fonça sur lui, l'empoigna par les cornes et le força à plier les jarrets. Le taureau résistait, mais Héraclès sortit victorieux de ce combat titanesque, il maîtrisa l'animal à l'aide d'un filet et le porta, en traversant la mer, jusqu'aux pieds d'Eurysthée. 
Le roi d'Argos le consacra à Héra mais la déesse, haïssant ce présent qui, une fois de plus,démontrait la suprématie  d'héraclès, expédia le taureau en Attique, là, il fut appelé le taureau de Marathon,tué plus tard par Thésée.
Le taureau de Crète
     Les juments de Diomède
Pour le huitième de ses travaux Eurysthée donna l'ordre à Héraclès (Hercule) de capturer les juments sauvages de Diomède, le roi de Thrace, celui-ci était-il le fils d'Arès et de Cyrène, ou bien était-il né des relations incestueuses d'Astéria et de son père Atlas.
Il régnait sur le peuple belliqueux des Bistones, et ses écuries, dans la ville de Tirida, à présent disparue, étaient la terreur de la Thrace. Diomède maintenait ses juments attachées par des chaînes de fer à leurs mangeoires de bronze et les nourrissait de la chair de ses hôtes. Elles avaient pour nom Dinos, Lampon, Podargos et Xanthos.
Hercule terrassant Diomède
Charles Lebrun
1619-1690
 Musée Bonnat-Helleu,Bayonne,