Héraclès
Héros
Page 7 sur 17
La colère d'Artémis s'apaisa et elle l'autorisa à se rendre à Mycènes à condition de relâcher ensuite la biche sans lui faire de mal. 
Sa mission le mèna jusqu'au pays des Hyperboréens dont il admirait les oliviers; plus tard, il les transplanta dans la plaine d'Olympie, afin que leurs feuilles tressent des couronnes aux athlètes vainqueurs.
L'animal fut consacré à Artémis par Taygète, fille d'Atlas, que la déesse avait métamorphosée en biche pour qu'elle puisse échapper aux ardeurs de Zeus.
      Les écuries d'Augias
Le cinquième travail d'Héraclès fut de nettoyer, en un seul jour, les écuries d'Augias, qui étaient dans un état de saleté répugnante.
Eurysthée avait plaisir à imaginer le dégoût d'Héraclès, obligé de charger le fumier dans des paniers qu'il transporterait sur ses épaules.
Augias était le roi d'Élide. Malhonnête et corrompu, il possédait un troupeau de plusieurs milliers de boeufs principalement parqués dans des étables qui n'avaient pas été nettoyées depuis plus de trente ans.Le fumier dans les écuries d'Augias répandait une puanteur infecte. En outre, les pâturages de la vallée étaient recouverts d'une couche si épaisse de bouse et de crottin qu'on ne pouvait plus guère les labourer pour y planter du grain. Héraclès salua Augias de loin et proposa de curer ses écuries avant la nuit en échange d'un dixième de son troupeau.
Augias se mit à rire; il pensait que la chose n'était pas possible et Phylée, son fils ainé, fut pris pour témoin de l'offre d'Héraclès. Héraclès jura et Augias, de même, prêta serment. Sur les conseils de Ménédèmos l'Eléen et avec l'aide d'Iolaos Héraclès fit d'abord une brèche dans le mur des Écuries en deux endroits et ensuite dévia le cours des deux fleuves du voisinage: l'Alphée et le Pénée, en sorte que leurs eaux se précipitèrent dans les Ecuries, les nettoyèrent et s'en furent ensuite nettoyer la bouse qui recouvrait les pâturages de la vallée. Ainsi Héraclès accomplit-il ce labeur en une seule journée, et remit en état les terres sans s'être sali. Mais Augias, qui avait appris qu'Héraclès obéissait aux ordres d'Eurysthée en nettoyant les Écuries, refusa de payer le prix convenu et il eut même l'audace de dire qu'il n'y avait jamais eu entre Héraclès et lui de marché conclu.
Les écuries d'Augias