Héraclès
Héros
Page 3 sur 17
     La guerre contre les Minyens
Périérès, le conducteur du char de Ménécée (roi de Thèbes et père de Créon), avait blessé mortellement Clyménos, roi d’Orchomène, en lui lançant une pierre alors qu'il se trouvait dans le sanctuaire d’Onchestos, pendant l'une des fêtes de Poséidon. Avant d’expirer, il avait fait promettre à son fils, Erginos, de le venger. Erginos avait vaincu le roi Créon et obligé ce dernier à lui fournir annuellement, et durant vingt ans, un cheptel de cent bêtes. Afin de percevoir cette redevance, Erginos envoyait annuellement une délégation. 
 Après son exploit sur le mont Cithéron, Héraclès redescendait vers Thèbes quand il croisa la route de ces émissaires. Ne supportant pas l’humiliation imposée à Créon, Héraclès trancha le nez et les oreilles à chacun d’eux et en fit un pendentif ; les percepteurs furent ainsi réexpédiés au palais d’Erginos.
Furieux, Erginos marcha contre Thèbes. Équipé d'armes données par Athéna, Héraclès mèna les siens au combat, et remporta la victoire. Le héros imposa aux Minyens d'Orchomène le double du tribut infligé à Thèbes.
     La folie d’Héraclès 
En récompense de sa victoire contre Erginos, roi d'Orchomène en Béotie, Créon, roi de Thèbes,donna à Héraclès la main de sa fille Mégare, dont il eut plusieurs enfants. Leur nombre varie de deux à huit suivant les auteurs. Mais Héra qui ne pouvait supporter tant de félicité chez cet être qu'elle détestait le frappa de folie. Ainsi Héraclès tua à coups de flèches et de massue sa femme et ses enfants aussi bien que deux de ses neveux. Par sa fuite, le troisième neveu Iolas,échappa au massacre.
Selon une autre version, Mégare échappa au massacre et Héraclès la donna à son neveu Iolaos quand le héros quitta définitivement Thèbes. Héra avait aussi comme idée, en rendant fou Héraclès,de le mettre au service d'Eurysthée.
La folie d'Héraclès
Lorsqu'Héraclès retrouva ses esprits, il s'enferma dans une chambre et demeura dans l'obscurité pendant quelques jours sans voir personne, puis, après que le roi Thespios l'eut purifié, il se rendit à Delphes, pour demander ce qu'il devait faire. La Pythie, en s'adressant à lui, l'appela pour la première fois Héraclès au lieu d'Alcide et lui conseilla de résider à Tirynthe, de se mettre au service d'Eurysthée pendant douze ans et d'accomplir tous les travaux que pouvait lui demander ce roi jaloux qui craignait d'être un jour détrôné par Héraclès.. En récompense, il serait immortel.