Héraclès
Héros
Page 15 sur 17
Les derniers exploits
       Contre Laomédon
Libéré d'Omphale, Héraclès retourna à Tyrinthe où il monta une expédition punitive contre Laomédon, roi de Troie. Celui-ci avait refusé de lui donner les chevaux divins donnés par Zeus à Tros, grand-père de Laomédon, en compensation pour l'enlèvement de Ganymède. Ces chevaux étaient la récompense promise à Héraclès pour avoir tué le monstre marin et sauvé Hésione, la fille de Laomédon. Le Héros tua Laomédon et toute sa famille sauf Hésione et son frère nommé Podarge ou Podarcès.
Pour éviter que son frère soit vendu comme esclave, Hésione le racheta et celui-ci prit alors le nom de Priam, signifiant « racheté ».
Priam monta alors sur le trône de Troie.  

       Contre Augias
Il se rendit ensuite en Elide pour tuer Augias dont il avait nettoyé les étables et qui ne lui avait pas payé le prix promis.
       Contre Nélée
Amoureuse du dieu-fleuve Eripée, la nymphe Tyro repoussa les avances de Poséidon.Celui-ci décida de prendre l'apparence du fleuve. Deux jumeaux naquirent, Nélée et Pélias.Bien vite, leur mère les abandonna. Les enfants furent trouvés par un gardien de chevaux qui les éleva. Devenus grands, ils apprirent le secret de leur naissance. Ils se rendirent à Iolcos, gouvernée par Créthée que leur mère avait épousé.
A la mort du souverain, les deux frères rentrèrent en compétition pour lui succéder.Pélias chassa Nélée du royaume après en avoir évincé son demi-frère Eson, issu du deuxième mariage de leur mère. Nélée gagna la Méssénie. Là, il fonda une ville qu'il appela Pylos et dont il se proclama roi. Il épousa Chloris, la fille du roi d'Orchomène Amphion, seule rescapée du massacre perpétré par Apollon et Artémis pour punir sa mère Niobé d'avoir osé défier Leto..
Nélée eut une fille et douze fils. Il eut le tort  de refuser de purifier Héraclès du crime d'Iphitos.Héraclès monta une expédition contre Pylos et tua Nélée et tous ses enfants, à l’exception de Nestor, son plus jeune fils, qui se trouvait heureusement à Gérania en Laconie où il était élevé.