Héraclès
Héros
Page 12 sur 17
      Les pommes d'or des Hespérides
Héraclès (Hercule) avait accompli ses dix Travaux en l'espace de huit ans mais Eurysthée, qui n'avait compté ni le second ni le cinquième, lui en infligea deux autres bien qu'à aucun moment il fut dit qu'il devait y en avoir douze.
Le onzième des travaux consistait à rapporter les fruits d'or d'un pommier, cadeau de noces de Gaia à Héra. Elle l'avait planté dans son jardin divin qui se trouvait sur les pentes du mont Atlas. Lorsqu'un jour Héra s'aperçut que les filles d'Atlas, les Hespérides, à qui elle avait confié la garde de l'arbre, volaient les pommes, elle plaça Ladon, le dragon vigilant, autour du pommier pour en interdire l'approche.L'emplacement du jardin était inconnu des mortels. Héraclès reçut l'ordre de rapporter à Mycènes trois pommes d'or.
Pour découvrir l'emplacement du jardin, Héraclès sur les conseils d'une nymphe, se rendit auprès de Nérée, le dieu des océans. Celui-ci dérangé dans son sommeil refusa d'indiquer le chemin du jardin à Héraclès qui n'était à ses yeux qu'un simple mortel. Nérée tenta d'échapper à l'empoignade du héros, il se transforma en serpent, en lion, en flammes mais ne parvint pas à décourager Héraclès, qui n'était pas impressionné, lui qui avait déjà vaincu le lion de Némée, l'hydre de Lerne, les cavales de Diomède. Nérée finit par communiquer l'emplacement du jardin et conseilla à Héraclès de faire dérober les pommes par Atlas qui avait ses entrées dans le jardin et qui pourrait endormir la méfiance de ses filles.
Le Titan Atlas pour avoir défier les dieux lors du combat qui les opposa a été condamné par Zeus à supporter la voûte céleste éternellement sur ses épaules.
Arrivé à l'entrée du jardin, Héraclès rencontra Atlas et son pesant fardeau. Rapidement un accord intervint. Pendant qu'Atlas irait chercher les pommes d'or, Héraclès le remplacerait en portant sur ses épaules la voûte céleste. Débarrassé de son fardeau, Atlas entra dans le jardin, détourna l'attention de ses filles et vola trois pommes d'or. Il revint vers Héraclès, mais satisfait du travail de son remplaçant, il proposa d'aller lui-même rapporter les pommes à Mycènes. 
Héraclès avait bien conscience que le Titan ne reviendrait plus. Aussi, il rusa. Il feignit d'accepter le marché. Héraclès demanda à Atlas de reprendre pour quelques instants la voûte céleste sur ses épaules. Pendant ce temps Héraclès devrait mieux protéger ses épaules en ajustant mieux sa peau de lion. Sans méfiance Atlas accepta.
Le Jardin des Hesperides
Lord Frederick Leigthoh- 1830-1896