Héros
Dédale et Icare
Page 1 sur 3
Dédale était un artisan athénien mythique ; son nom signifiait " l'ingénieux ". Il était célèbre pour ses nombreuses oeuvres et inventions. Son père, selon certaines sources, était Métion ( fils d'Erechtée) et sa mère Alcippé ( fille d'Arès et d'Aglauros).
Dédale, en grandissant, devint le meilleur peintre et sculpteur d'Athènes ; ses oeuvres étaient si vivantes qu'elles paraissaient réelles. 
Un de ses apprentis, Talos, fils de sa sœur, l'avait déjà dépassé en habileté alors qu'il n'était âgé que de douze ans. Un jour, Talos ramassa la mâchoire d'un serpent et, s'étant aperçu qu'il pouvait l'utiliser pour couper un bâton en deux, il fit la même en fer et ainsi inventa la scie. Cela, ajouté à d'autres inventions lui assura une très grande réputation à Athènes, et Dédale, qui prétendait avoir lui-même forgé la première scie, éprouva bientôt à son égard une jalousie insurmontable. Ayant conduit Talos sur le toit du temple d'Athéna sur l'Acropole, il indiqua du doigt quelque chose au loin et, brusquement, il le balança dans le vide. Pour son crime, Dédale dut comparaître devant l'Aréopage.
Il partit en exil en Crète, et fut accueilli par le roi Minos.  
A sa demande, Dédale accomplit des exploits de construction mécanique. Mais son invention la plus étrange fut un simulacre de vache dans laquelle la reine Pasiphaé se cacha pour assouvir sa passion pour un taureau. Le taureau fut trompé par l'imitation, et Pasiphaé conçut le Minotaure , qui était moitié homme, moitié taureau. Minos, honteux de l'existence de ce monstre, décida de le cacher et demanda à Dédale de construire le Labyrinthe, enchevêtrement souterrain de tunnels et de couloirs et qui n'avait qu'une seule entrée. L'ensemble avait été conçu de telle sorte que quiconque y pénétrait n'en pouvait ressortir. 
Le Minotaure fut installé au centre. Il était nourri de chair humaine ; pour cela, les Athéniens, que Minos avait battus à la guerre, devaient envoyer chaque année, ou tous les neuf ans un tribut de sept jeunes hommes et sept jeunes filles, qui étaient jetés un à un dans le labyrinthe pour servir de pâture au monstre. 
Lorsque Thésée se rendit en Crète, quelques années plus tard, Dédale fabriqua le fil qui lui permit, avec l'aide d'Ariane , de s'échapper du Labyrinthe une fois le Minotaure tué. Quand Minos découvrit la trahison de Dédale, il l'enferma dans le Labyrinthe avec son jeune fils Icare (qu'il avait eu d'une esclave de Minos), et les garda emprisonné.