Balios et Xanthos étaient deux chevaux immortels nés de l'union de la Harpye, Podargé, et du dieu du vent de l'ouest, Zéphyr.

Podargé, qui avait pris la forme d'une pouliche, paissait tranquillement dans les prairies qui bordaient l'océan quand Zéphyr surgit, se transforma en un puissant étalon et la couvrit. Deux splendides poulains furent le résultat de cette union et Héra leur conféra la parole.  
Balios, le cheval bai et Xanthos, le cheval pie, furent tout d'abord confiés à Poséidon puis ils furent apportés en cadeau lors du mariage de Pélée et Thétis.  
Leur fils, Achille, les amena à la guerre de Troie. Il les confia à son ami Patrocle quand il se retira de la bataille suite à sa colère contre Agamemnon. A la tête de l'armée des Myrmidons, monté sur le char conduit par Automédon, Patrocle combattit vaillamment les Troyens mais il fut tué et les chevaux le pleurèrent.  
Ces chevaux, une fois capturés par les Troyens, furent promis comme récompense à Dolon pour avoir espionné le camp grec, mais Zeus ne voulut pas que ces bêtes magnifiques soient impliqués dans une si sordide affaire, il leur donna la volonté de s'échapper et de rejoindre au galop le camp des Grecs.  
 
Là, Achille, affligé par la mort de son ami Patrocle, leur reprocha vertement de ne pas l'avoir ramené sain et sauf. Xanthos prit la parole pour lui répondre que la mort de Patrocle était déjà écrite, et il lui annonça que la sienne n'allait pas tarder. A quoi Achille répondit qu'il le savait déjà.  
Les Erinyes intervinrent pour ôter définitivement la parole aux chevaux.  
Plus tard ce fut Néoptolème, fils d'Achille et de Déidamie, la fille du roi de Lycomède, qui reçut les chevaux en héritage.
Noms cités
dans le mythe 
d'Achille
Balios et Xanthos
Balios et Xanthos, 
les chevaux d'Achille