Les peintres
Véronèse Paul
Paolo Caliari est né à Vérone en 1528, ce qui lui vaudra son surnom, Véronèse.Son père, Piero di Gabriele, est architecte, il est le septième enfant d'une famille de dix.
Il part chercher fortune à Venise en 1553, qu'il ne quittera quasiment jamais jusqu'à sa mort à Venise, en 1588. 
L'oeuvre de Véronèse, caractérisée par la composition fondée sur les personnages, associe un travail sur la couleur tout autant que sur le dessin. Il donne un aspect décoratif et ornemental à ses sujets. 
Véronèse participera grandement à la décoration de l'église Saint-Sébastien, en 1555, puis travaillera, à la demande des autorités de la République de Venise, au Palais des Doges qu'un incendie avait endommagé. 
Il vivra ainsi de commandes officielles et de commandes privées émanant d'aristocrates vénitiens qui apprécient sa capacité à représenter leurs idéaux d'harmonie sociale. Il travaillera également pour le théâtre. Il créera des décors et des costumes qui influenceront ses toiles.
Bien qu'il ait joui d'une réelle popularité de son vivant, notamment à Venise, il fut ignoré des critiques de son temps .Pourtant, Véronèse constituait avec Titien et Le Tintoret le triumvirat des peintres vénitiens de la Renaissance tardive.
Quelques peintures vues dans cet ouvrage
Procris et Céphale
Musée des Beaux-Arts, Strasbourg

Aphrodite et Adonis dormant
Musée du Prado, Madrid

Persée délivrant Andromède 
Musée des Beaux-Arts, Rennes