Les peintres
Moreau Gustave 
Page 1 sur 2
Gustave Moreau, né le 6 avril 1826 à Paris et mort le 18 avril 1898 à Paris, est un peintre, graveur et dessinateur français, représentatif du courant symboliste imprégné de mysticisme. Gustave Moreau est le fils de Louis Moreau, architecte de la ville de Paris (1790-1862) et de Pauline Desmoutiers (1802-1884), fille d'un maire de Douai. Par sa mère il est apparenté à de puissantes familles terriennes implantées en Flandre.
Élu à l'Académie des Beaux-Arts en 1888, Gustave Moreau est nommé professeur en 1892, et compte parmi ses élèves Adolphe Beaufrère, Henri Matisse, Raoul du Gardier, Albert Marquet et Georges Rouault. 
Il fait de nombreux voyages en Italie (Rome, Florence, Milan, Pise, Sienne, Naples, Venise) où il passe des mois à copier les œuvres du Titien, de Léonard de Vinci et les fresques de Michel-Ange de la Chapelle Sixtine. Il emprunte beaucoup aux maîtres de la Renaissance et intègre également des motifs exotiques et orientaux. 
À la fin de sa vie, il fit brûler toute sa correspondance échangée avec la seule femme qu'il ait connu (il n'était pas marié).  
Toute sa vie, Gustave Moreau a collectionné dessins, photographies, livres illustrés qui ont servi de base à son inspiration picturale. 
Il a légué à la ville de Paris son atelier, situé dans un hôtel particulier du 14 rue de La Rochefoucauld (IXe), contenant près de 850 peintures ou cartons, 350 aquarelles et plus de 13 000 dessins et calques. L'atelier, transformé en musée fut officiellement ouvert au public le 13 janvier 1903. 
Quelques peintures vues dans cet ouvrage
Prométhée
Musée Gustave Moreau, Paris

Hésiode et la Muse
Musée d'Orsay, Paris