Kauffmann
 Angélica 
Les peintres
Angelica Kauffmann, née le 30 octobre 1741 à Coire (canton des Grisons, Suisse) et morte le 5 novembre 1807 à Rome, est l'une des femmes peintres et portraitistes les plus fameuses du XVIIIe siècle.
Fille d'un peintre autrichien installé à Coire, nommé Johann Joseph Kauffmann, qui à l'époque était peintre de la cour de l'évêque de Coire, elle s'exerça fort jeune à la peinture.
Enfant précoce, elle démontre dès son plus jeune âge des talents extraordinaires tant pour le dessin que pour la musique. Elle acquiert une notoriété certaine dès l'âge de 12 ans. Après la mort de sa mère, elle voyage en Suisse, en Autriche et en Italie avec son père à qui elle sert d’assistante dans la décoration d’églises. Cela lui permet de voir et de copier beaucoup de tableaux pour sa formation artistique et d’approcher de nombreux peintres. En 1754, elle s'installe avec sa famille à Milan et connait un très grand succès pour ses copies d'œuvres des grands maîtres comme pour ses portraits. Le parcours de sa vie est jalonné de rencontres avec l'élite de son époque : Winckelmann, Reynolds, et surtout Goethe, son plus fervent admirateur.
Quelques peintures vues dans cet ouvrage
Euryclée réveille Pénélope
Ulysse et Calipso
Enée pleure la mort de Pallas
Robert Simon Fine Art,New-York