Les auteurs grecs et romains
Eschyle
Page 3 sur 4
L'Orestie 
 
Ce n'est pas une seule pièce, mais une trilogie, représentée en - 458, comprenant : 
Agamemnon, qui met en scène le retour du roi de Mycènes après la guerre de Troie, et son meurtre perpétré par son épouse Clytemnestre. 
Les Choéphores, du nom des porteuses de libations qui accompagnent Électre sur la tombe d'Agamemnon où elle retrouve Oreste revenu d'exil pour venger son père et tuer Clytemnestre et son amant Égisthe : la pièce se conclut sur ce double meurtre. 
Les Euménides, qui montrent Oreste poursuivi par les Érinyes qui demandent vengeance après le matricide (meurtre de sa mère), jusqu'à ce qu'Athéna saisie par Apollon, protecteur d'Oreste, ne remette le jugement de ce dernier à un nouveau tribunal qu'elle instaure, l'aréopage. Oreste est finalement acquitté à égalité des voix, proclame sa reconnaissance et sa fidélité à Athènes, et les Érinyes  passent  un  pacte  avec  Athéna , devenant  les   protectrices  de  la  cité , recevant  alors  le  nouveau  nom  d' Euménides. 
Oreste poursuivi par les Furies
par William Bouguereau (1825-1905)
Chrysler Muséum d'art , Etats-Unis 

L’Orestie, qui remporta le concours en - 458, est le seul exemple de trilogie qui soit parvenu intact jusqu'à nous. Il permet de mieux saisir l'architecture dramatique très cohérente qui conduisait ces ensembles. Eschyle fait allusion à l'actualité athénienne : l'aréopage, dont il attribue la fondation à Athéna, venait en effet d'être réformé par Éphialtès.
Prométhée enchaîné 
 
Cette pièce est plus tardive : Eschyle l'a peut-être écrite en Sicile, où il a fini sa vie. 
Les personnages de cette pièce sont tous divins ; la scène se passe en un lieu désert, à l'extrémité du monde, au bord de l'océan. Héphaïstos, sur ordre de Zeus, vient clouer le Titan Prométhée à un rocher pour le punir d'avoir livré le feu aux hommes.