Dieux olympiens
Zeus
Page 11 sur 16
Sémélé
Sémélé était fille de Cadmos (le fondateur de Thèbes) et d'Harmonie.
Héra, jalouse, emprunta les traits de Béroé, la nourrice de Sémélé, et conseilla à sa rivale de demander à Zeus de lui montrer son vrai visage. Épouvanté, mais n'osant refuser car il lui avait promis de lui accorder tout ce qu'elle désirerait, Zeus se présenta donc devant elle avec son foudre et ses éclairs : celle-ci, ne supportant pas la vue des éclairs, brûla. Le dieu eut cependant le temps de retirer, du ventre de Sémélé, Dionysos, le fils qu'elle avait conçu. Zeus l'aurait ensuite gardé dans sa cuisse jusqu'à ce qu'il grandisse, épisode qui donna naissance à l'expression « sortir de la cuisse de Jupiter » chez les Latins. 
 
Par la suite, Dionysos devait trouver à Lerne, guidé par Prosymnos, une route vers les Enfers. Il arracha sa mère au royaume des Ombres, et la transporta dans l'Olympe, où elle devint immortelle sous le nom de Thyoné.
Sémélé par John DUNCAN
Léda
Un soir, Léda se baignait au bord de L'Eurotas ; elle aperçut un cygne qui fuyait devant un aigle. Aphrodite s'était métamorphosée en aigle, Zeus en cygne. Aphrodite ainsi poursuivait son but : sans éveiller les soupçons de Léda, elle conduisait Zeus vers la jeune femme pour qu'il la séduisît. Léda reçut avec innocence le cygne dans ses bras : l'oiseau la couvrit de caresses. De cette étreinte allaient naître d'un même œuf des jumeaux : Pollux et Hélène (enfants de Zeus). Léda accoucha en même temps d'un autre œuf qui donna vie à des jumeaux : Castor et Clytemnestre (enfants de son mari Tyndare). Castor et Pollux seront surnommés les Dioscures.Hélène et Clytemnestre entraîneront, par la malédiction d'Aphrodite, le monde grec vers de sanglants et tragiques épisodes. 
Léda et le Cygne (copie) 
Léonard de Vinci,
Rome, Galerie Borghese