Dieux olympiens
Poséidon
Page 7 sur 8
     GaÏa
Poséidon rendit Gaïa mère du redoutable géant Antée qui reprenait des forces au contact de la Terre-Mère.
      Tyro
Fille de Salmonée et d'Acidice, la nymphe Tyro s'était éprise du dieu-fleuve Enipée, et Poséidon, qui l'aimait, désespérait de pouvoir un jour toucher son coeur. Alors que Tyro se promenait sur les rives de l'Enipée, Poséidon emprunta la forme du dieu-fleuve et se présenta à elle. Abusée par ce déguisement, la jeune fille s'abandonna à lui. De cette union naquirent deux fils, Pélias et Nélée, qui, d'abord exposés par leur mère, furent recueillis par des bergers et élevés parmi des troupeaux de chevaux. Cependant Tyro avait épousé Créthée, roi d'Iolcos, et était maltraitée par sa belle-mère Sidéro. Revenus par la suite auprès de leur mère, Pélias et Nélée tuèrent Sidéro.
      Thoosa
Thoosa était une Phorcyde, fille de Phorcys et Céto, sœur des Gorgones. Elle était connue pour avoir engendré avec Poséidon le Cyclope Polyphème.
      Amymoné
Amymoné et ses soeurs reçurent l'ordre de leur père Danaos de découvrir une source pour alimenter la population car l'Argolide connaissait une terrible sécheresse à cause de la colère de Poséidon contre le dieu fleuve Inachos qui avait soutenu Héra. Le dieu était furieux que ce territoire qu'il convoitait lui ait été refusé, c'est pourquoi Danaos recommanda aussi à ses filles de ne surtout pas déplaire à Poséidon par leur conduite. 
Poséidon, Amymoné et le Satyre 
Carle Van Loo , Musée Cherret, Nice)