Dieux olympiens
Héphaïstos
Page 4 sur 5
Athéna était la fille de Zeus et de Métis (une Océanide), déesse de la Raison, de la Prudence et de la Sagesse.  Zeus apprit qu'un fils né de Métis lui prendrait son trône.
Par conséquent, dès qu'il sut que Métis était enceinte, Zeus prit le parti de l'avaler. Mais quelques mois plus tard, il ressentit de terribles maux de tête. Il demanda alors à Héphaïstos, le dieu forgeron , de lui ouvrir le crâne d'un coup de hache, pour le libérer de ce mal : c'est ainsi qu'Athéna jaillit, brandissant sa lance et son bouclier, de la tête de Zeus, en poussant un puissant cri de guerre.
Aphrodite, qu'inquiètaient les préparatifs de guerre dans le Latium, usa de ses charmes pour convaincre son époux Héphaïstos de forger des armes prestigieuses pour son fils Énée qui s‘apprêtait à aller fonder Rome. Elle parvint à l'attendrir et Héphaïstos, saisi par la passion amoureuse, lui promit son aide complète.
Héphaïstos présentant à Aphrodite les armes d'Enée par François Boucher( 1703-1770).
 Musée du Louvre , Paris.
Naissance d'Athéna .
 Les amours d'Héphaïstos
Contrairement à d'autres dieux, Héphaïstos n'était guère renommé pour ses aventures extraconjugales. Héra entoura désormais son fils de beaucoup d'égards et arrangea même son mariage   avec   Aphrodite .  D' après  l’ Iliade ,  Héphaïstos  fut   marié  à  l' une des  Charités, (ou Grâces), qui portait simplement le nom de Charis mais Hésiode cite  le nom Aglaé, la plus jeune des Charités.