Dieux olympiens
Hadès
Page 3 sur 4
Mais juste au moment où elle se mettait en route pour Eleusis, un des jardiniers d’Hadès, du nom d’Ascalaphos, rapporta à Hadès qu’il l’avait vu cueillir une grenade et en manger sept grains. Perséphone avait mangé la nourriture des Enfers et devait rester éternellement dans le sombre royaume. Zeus intervint à nouveau et proposa à Perséphone de passer six mois de l’année aux Enfers et six mois sur la Terre. Ce qui fut accepté. Depuis ce moment, on associa le printemps et l’été aux mois où Perséphone était sur Terre, rendant la joie à Déméter et l’automne et l’hiver aux mois qu’elle passait aux Enfers, sa mère se languissant de sa fille.
Hadès enlèvant Perséphone par Andrea Appiani
Ses amours
Selon Ovide et Strabon, Hadès tomba amoureux de Menthé, une nymphe des Enfers. Mais cette liaison déplut fortement à Perséphone qui piétina la malheureuse Menthé. Hadès (ou Perséphone elle-même) la transforma en plante : la menthe. 
 
Leucé, une autre nymphe fille d’Océan, fut enlevée par Hadès et changée par Perséphone (ou Hadès) en peuplier blanc.
Sa représentation
Il resta toujours le dieu des Enfers, craint et détesté, représenté comme un homme mûr, barbu, farouche, souvent assis sur un trône et tenant une patère et un sceptre, avec le chien à trois têtes, Cerbère, ou un serpent à ses pieds.