Dieux olympiens
Dionysos
Page 5 sur 10
Après cela, Dionysos revint en Europe en passant par la Phrygie où sa grand-mère Rhéa le purifia des nombreux meurtres qu'il avait commis pendant sa folie et l'initia aux Mystères.  
Délivré de sa folie, il envahit ensuite la Thrace; mais ses hommes n'avaient pas plus tôt atteint l'embouchure du fleuve Strymon, que Lycurgue , roi des Edoniens, captura l'armée tout entière sauf Dionysos qui plongea dans la mer et se réfugia dans la grotte de Thétis.  
Rhéa aida les prisonniers à s'échapper et rendit fou Lycurgue: il tua son propre fils  avec une hache, s'étant imaginé qu'il était en train d'arracher la vigne, et le sol de Thrace devint stérile à cause de ce crime atroce.Lorsque Dionysos annonça que cette stérilité ne cesserait que si Lycurgue était mis à mort, les Edoniens le conduisirent au mont Pangée, et là, des chevaux sauvages l'écartelèrent. Dionysos ne rencontra plus de résistance en Thrace.
Il se rendit à Thèbes, et incita les femmes à se joindre à ses orgies sur le mont Cithéron.
Penthée , roi de Thèbes et fils de la soeur de Sémélé, condamnant les menées lubriques de Dionysos, l'arrêta ainsi que toutes ses Ménades mais il perdit la raison et, au lieu d'enchaîner Dionysos, il enchaîna un taureau.
Les Ménades s'échappèrent à nouveau et, dans un état de frénésie, regagnèrent la montagne. Penthée essaya de les arrêter mais, surexcitées par le vin et dans un état de transe religieuse, elles lui brisèrent les membres un à un. Sa mère Agavé les conduisait et c'est elle qui lui arracha la tête.
St Jean Baptiste sous les traits
de Bacchus (1510-1515)
 par Léonard De Vinci (1452-1519)
(ou par son atelier).
Musée du Louvre ,Paris.

Dépeçage de Penthée par les Bacchantes, détail
par Résultats de recherche 
Chambre du cardinal - Italie