Dieux olympiens
Déméter
Page 2 sur 5
Le dixième jour, elle rencontra Hécate, qui, de bonne heure un matin, avait entendu Perséphone crier mais n'avait rien pu faire. Elle la conduisit auprès d'Hélios : nécessairement, le dieu-soleil voyait tout ce qui se passait. Ce dernier raconta donc à la mère éplorée ce qui était arrivé , estimant malgré tout qu'Hadès était un excellent parti qui possédait un vaste royaume.
Elle alla exposer son problème à Zeus, qui ne voulut pas l'aider à récupérer sa fille.Accablée de douleur et pleine de fureur, Déméter descendit de l'Olympe et erra à travers le monde, abandonnant ses fonctions divines.
Au palais de Céléos
Déguisée en vieille femme fatiguée, nommée Doso, elle s'arrêta près d'un puits à Eleusis ; les filles du Roi Céléos passaient justement pour puiser de l'eau, et l'une d'elle l'invita à venir se rafraîchir chez son père. La reine Métanira la pria de s’asseoir et lui offrit à boire. La déesse déguisée refusa, préférant rester debout en silence jusqu’à ce qu’une esclave du nom de Iambé, fille de Pan et d’ Écho , réussisse par ses plaisanteries à l’égayer et à lui faire oublier son chagrin. La déesse fut si bien accueillie qu'elle  voulut montrer sa gratitude à ses bienfaiteurs. Aussi décida-t-elle, quand la reine Métanira lui confia Démophon, son fils nouveau-né, de rendre l’enfant immortel. Pour cela, elle le massa d’ambroisie le jour, le plaça dans le feu la nuit afin de brûler la partie mortelle.
Mais la reine Métanira,intriguée et ignorant l'identité divine de son hôte,la suivit un soir.Voyant son bébé sur le point d'être plongé dans les flammes, elle poussa un hurlement atroce.Le charme fut rompu et Démophon mourut.
Déméter révéla alors sa nature divine et avant de partir voulut une nouvelle fois faire un geste pour ses hôtes en faisant un cadeau à Triptolème, autre fils du couple royal. Déméter donne à Triptolème un char tiré par des dragons et des grains de blé afin qu'il en répandre la culture par toute la terre.