Dieux olympiens
Athéna
Page 1 sur 9
Athéna était la grande désse olympienne aux sages conseils, elle était à la fois la déesse de la guerre et la défense des cités, de la sagesse, protectrice des héros et patronne des artisans et de l'artisanat (poterie, tissage,sculpture...) Elle faisait partie des douze Olympiens. Les Romains l'assimilèrent à Minerve.
Ses attributions
Personnification des Arts, de la Paix mais aussi de la Guerre, Athéna avait des attributions les plus variées
       Attributions policières
Protectrice de la cité, Athéna était la gardienne des villes, elle habitait les temples situés sur les lieux ayant une importance stratégique au point de vue défensif, comme l'acropole ou la citadelle de la ville.
       Attributions guerrières
Divinité guerrière, elle représentait la bravoure réfléchie. Elle n'aimait pas les batailles; au contraire, elle était heureuse quand elle pouvait faire cesser une querelle ou lorsqu'elle pouvait soutenir le droit par des moyens pacifiques. En temps de paix, elle ne portait pas d'armes, quand elle en avait besoin, elle les empruntait généralement à Zeus. Elle était encline à la clémence: lorsque les voix des juges étaient à égalité dans un procès à l'Aréopage, elle votait toujours de manière à faire libérer l'accusé. Cependant une fois engagée dans la bataille, elle n'était jamais vaincue, même contre Arès, car elle possédait une meilleure connaissance de la stratégie et les sages capitaines s'adressaient toujours à elle lorsqu'ils avaient besoin d'un conseil. Elle lutta contre les Titans, entra en rivalité avec Poséidon, protégea des héros: Héraclès, Persée, Bellérophon, Ulysse, etc...
       Attributio
ns industrielles et commerciales
Elle passait pour avoir inventé divers instruments aratoires comme la charrue ou le râteau et l'attelage du boeuf. En Arcadie, on lui attribuait l'invention du quadrige. Elle présidait au travail du bronze d'art et de tous les objets d'art fabriqués de main d'homme. Elle dirigeait notamment les travaux de la femme, où elle excellait. Arachné en fit les frais.