Dieux olympiens
Artémis
Page 5 sur 7
Artémis auprès du cadavre d'Orion
 huile sur toile de Daniel Seiter
Méléagre tuant le sanglier de Calydon
 Theodor Boeyerman (1620-1678)
       Artémis pendant la guerre de Troie
Pendant la guerre de Troie, Artémis comme son frère prit le partie des Troyens. Lorsque Enée fut blessé par Diomède et transporté par Apollon dans son temple c'est elle qui le soigna. Après la mort de Patrocle, les dieux eux-mêmes s'engagèrent dans le combat; Héra frotta les oreilles d'Artémis qui repartit en pleurant.
       Artémis et le sanglier de Calydon
Le roi de Calydon, Œnée, ayant oublié de lui consacrer une partie de ses récoltes, Artémis envoya un terrible sanglier pour dévaster son royaume, le sanglier de Calydon. Afin de débarrasser la région de ce fléau, Œnée demanda l'assistance de nombreux héros provenant de toute la Grèce antique dont Méléagre son fils.Une chasse fut alors organisée. Ce fut Méléagre lui-même qui porta à la bête le coup fatal.
       Artémis et  les Aloades
Les Aloades, Otos et Ephialtes, étaient deux géants, fils jumeaux de Poséidon qui cherchèrent à envahir l’Olympe en entassant des montagnes les unes sur les autres. Puis ils voulurent enlever Héra et Artémis. Cette dernière les entraina sur l’île de Naxos et là, sur le point de la rejoindre, elle disparut. A sa place, ils virent une ravissante biche blanche qui se sauva dans la forêt.