Dieux olympiens
Arès
Page 5 sur 6
Le terrible dieu de la guerre prit le parti de Troie. Malgré les interdictions de Zeus, il se mêla aux combattants et les exhorta à ne pas reculer. Athéna n'apprécia pas qu'une telle aide soit apportée aux Troyens.  
Au cours de la dispute, Arès attaqua la déesse et lança son javelot vers sa direction mais Athéna réussit à détourner le jet avec son bouclier magique recouvert de l'Egide. Athéna ne fut pas blessée, mais, au contraire, elle étourdit Arès d'un coup de pierre. Comme Aphrodite tentait de le mettre à l'abri, Athéna assomma cette dernière d'un coup de poing et alla elle aussi se plaindre à Zeus. Ce ne fut pas la seule fois qu'Arès fut vaincu.
Combat d'Arès et Athéna
  par David 
Musée du Louvre , Paris.

      Combat avec Héraclès

Fils d'Arès et de Pélopia, Cycnos s'attaquait aux voyageurs qui se rendaient à Delphes et leur arrachait les offrandes destinées à Apollon. Puis il construisait avec leur crânes un temple dédié à son père. Apollon poussa ainsi Héraclès et son neveu Iolaos, montés sur leur char, à passer par son autel à Pagases pour se rendre chez Céyx, roi de Trachis. Ils furent arrêtés par Cycnos, également monté sur son char, qui entendait bien dérober l'armure du héros..