Dieux olympiens
Apollon
Page 8 sur 9
     Il séduisit également la nymphe Coronis, qui lui donna pour fils Asclépios. Mais Coronis aimait le mortel Ischys. Apollon, jaloux, tua Coronis. Celui-ci s'en repentit et demanda à Hermès de sauver l'enfant qui devait naître : Asclépios.
    Il aimait aussi un jeune adolescent, Hyacinthe. Un jour, les deux jouaient ensemble au palet (disque), mais Zéphyr, le vent d'ouest qui aimait aussi le jeune adolescent, par jalousie et par vengeance devant la préférence qu’Hyacinthe affichait pour Apollon,détourna le palet lancé par Apollon pour atteindre le front du jeune adolescent qui tomba mort. Apollon, le médecin guérisseur, essaya de ressusciter Hyacinthe et devant l'échec il le changea (ou le sang de sa blessure) en une fleur, la jacinthe.
    Il portait en son cœur un amour pour son compagnon de chasse, Cyparissos. Un jour, ce dernier tua accidentellement une biche dont Apollon avait adopté la douce présence. Un profond regret rendit la vie au jeune homme intolérable, tant qu’il appela la mort. Les dieux, ayant pitié du chagrin de Cyparissos le transformèrent en cyprès, devenu symbole de tristesse.
     Apollon s'enticha aussi de Cassandre. La jeune femme lui dit qu’elle lui donnerait son amour en échange du don de la divination, ce qu’Apollon lui donna sans hésitation. Par contre, après avoir reçu ce qu’elle convoitait, elle lui refusa son amour. Pour la punir, Apollon, au lieu de lui retirer son don de divination, lui enleva son don de persuasion, ce qui fait qu’à présent, Cassandre avait beau prévoir avec exactitude l’avenir, personne n’était convaincu par ses propos.
    Apollon était follement amoureux de Marpessa, fille d’Événos. Malheureusement, la jeune femme fût enlevée par le mortel Idas. Le dieu et le mortel se combattirent, mais encore une fois, Zeus intervint en les séparant d’un éclair. Il en revint donc à la jeune femme de décider de laquelle des deux personnes serait son futur mari. Contre toutes attentes, Marpessa choisit le mortel, ayant peur que l’immortalité du dieu fasse en sorte qu’il la délaisse lorsqu’elle serait plus âgée.
     Cyrène était une nymphe chasseresse. Apollon la vit un jour sur les pentes boisées du Pélion, 'elle luttait contre un lion. Charmé par sa beauté et par son courage, il l'enleva sur son char d'or et la transporta en Libye, où elle mit au monde Aristée qui fut élevé par les nymphes qui lui apprirent à cailler le lait, à cultiver les oliviers, et à élever des abeilles.