Dieux olympiens
Page 5 sur 8
Aphrodite
Page 6 sur 9
Le jugement de Pâris
Elle commandait au gré de sa fantaisie les amours des dieux et des mortels. Ainsi, à cause d'elle Hélène abandonna son époux Ménélas pour suivre le troyen Pâris, provoquant ainsi la guerre de Troie.
A l'origine ,
 Eris , déesse de la discorde, n'avait pas été invitée au mariage du roi Pélée et de la nymphe Thétis contrairement à tous les autres dieux. Pour laver cet affront, elle jeta une pomme au milieu de l'assemblée, sur laquelle était écrit : " A la plus belle ". Athéna , Héra et Aphrodite se disputèrent la pomme, chacune pensant la mériter plus que les autres.
Le jugement de Pâris
par Sandro Botticelli
Fondation Giorgio Cini, Venise
Pour les départager, Zeus décida que ce jugement serait rendu par un mortel. Il demanda à Hermès de conduire les trois déesses sur le mont Ida, où le jugement fut confié à Pâris. Les trois déesses essayèrent à tour de rôle d'influencer Pâris. Athéna déesse de la guerre, lui promit force et vaillance guerrière, Héra épouse de Zeus, lui apprit qui il était réellement, et lui promit puissance et richesse, tandis qu'Aphrodite, déesse de l'amour lui promit l'amour d'Hélène, la plus belle des mortelles.Paris, tenté par la proposition d'Aphrodite lui offrit la pomme de discorde, s'attirant, par ce geste l'inimitié des deux autres déesses.
Détail
Le jugement de Pâris
par Claude LeLorrain