Dieux olympiens
Aphrodite
Page 4 sur 9
      Anchise
Anchise était un jeune berger qui gardait ses moutons sur le Mont Ida, lorsque Aphrodite punie par Zeus et ayant l’apparence d’une mortelle s'éprit de lui. Zeus, pensant qu'Aphrodite avait eu trop de liaisons avec les dieux, voulut la rendre amoureuse d'un mortel. Pour parvenir à ses fins, Aphrodite fit croire à Anchise qu'elle était une mortelle. Elle ne révéla sa véritable identité qu'après s'être unie avec Anchise : elle lui annonça alors qu'elle lui donnerait un fils qui serait élevé par les nymphes jusqu'à l'âge de cinq ans, âge auquel elle le remettrait entre ses mains.
Ce fils était Enée.
Elle lui fit également promettre de taire cette union contre nature.
Mais un jour qu'Anchise était ivre, il oublia la parole donnée et se vanta de son aventure. Zeus, pour le punir, le frappa d'un éclair, mais Aphrodite détourna le coup, qui ne fit que l'effleurer, et le rendit boiteux.
Aphrodite et Anchise : la naissance d'Enée
 par Carracci, Palais Farnèse.
      Adonis
Adonis était le fils de Smyrna et de Cynéras le père de celle-ci. Il incarnait la beauté chez les grecs.
La femme de Cynéras roi de Chypre se vanta que sa fille Smyrna était plus belle qu'Aphrodite. Cette dernière en colère fit germer l'inceste dans le coeur de Smyrna et la fit rejoindre son père dans son lit. 
Ivre, Cynéras ne se rendit compte de rien de ce qu'il faisait ayant été enivré pas sa servante. Puis, découvrant qu'il était le père de l'enfant de sa fille, il s'arma de son épée pour la tuer. Aphrodite changea Smyrna en arbre à myrte et quand son père la frappa, l'arbre s'ouvrit en deux et Adonis en sortit.
Aphrodite prit l'enfant, le mit dans un coffre et le confia à Perséphone reine des Enfers. 
Curieuse, Perséphone ouvrit le coffre et y trouva le bébé et le trouva si joli qu'elle l'éleva dans son palais. Mais Aphrodite se rendit aux Enfers pour y réclamer Adonis. 
Perséphone refusait de le laisser partir car Adonis était devenu son amant, il s'en suivit une querelle entre les deux déesses. Aphrodite fit appel à Zeus pour régler le conflit, mais Zeus refusa d'être juge de ce conflit.