Dieux olympiens
Aphrodite
Page 1 sur 9
Sa naissance
Aphrodite était la déesse de la beauté, de l'amour, du plaisir et de la procréation. Elle faisait partie des douze grands dieux Olympiens. Elle fut assimilée à Vénus chez les Romains.
D'après Homère , elle était fille de Zeus et de Dioné, fille d'Océan et de Téthys,mais selon Hésiode, elle serait née de l'écume marine  formée autour des organes génitaux du dieu Ouranos, quand ceux-ci tombèrent dans la mer, coupés par son fils, Cronos.
Ses attributs
La naissance d'Aphrodite
Elle avait pour attributs le myrte, la rose; divers fruits, comme la pomme ou la grenade ; les animaux de nature ardente ou prolifique, comme le bélier, le bouc, le lièvre, le cygne, la tourterelle ou la colombe. Elle avait aussi une ceinture magique, (le ceste) cadeau de mariage de Zeus. La femme ou la déesse qui la portait inspirait un désir impérieux à ceux qui la voyaient. Ainsi, dans l’Iliade, Homère raconte qu’Héra, épouse de Zeus, emprunta par ruse sa ceinture à Aphrodite, afin de conduire son époux aux plaisirs de la chair et de l’endormir pour le détourner des malheurs de la guerre de Troie. 
Ses amours divines
       Héphaistos,  dieu olympien
Selon une version, Héra précipita son fils Héphaïstos du ciel aussitôt après sa naissance.Ce dieu, pour satisfaire son ressentiment, lui envoya en présent un trône où il y avait des liens invisibles, et Héra s'y étant assise, se trouva enchaînée. Aucun des autres dieux ne put fléchir Héphaïstos, dieu du feu, de la forge, de la métallurgie et des volcans. Dionysos, dieu de la vigne, du vin et de ses excès ainsi que du théâtre et de la tragédie, qui avait toute sa confiance, l'enivra et l'amena au ciel. Avant de l'enivrer, Dionysos lui avait fait croire que s'il intervenait rapidement pour délivrer Héra il pourrait obtenir la main d'Aphrodite. Héphaistos épousa Aphrodite.
Aphrodite trompa Héphaïstos avec d'autres dieux, en particulier avec Arès,dieu de la guerre et même de simples mortels.