Amours mythiques
Alceste et Admète
Page 1 sur 2
Alceste était l'une des filles de Pélias, roi d'Iolcos en Thessalie et d'Anaxibie, dont la figure vertueuse incarne l'amour conjugal. Elle épousa Admète, roi de Phères en Thessalie, fils de Phérès et ami du dieu Apollon.
Apollon au service d'Admète
Le dieu, momentanément chassé de l'Olympe pour avoir tué les Cyclopes, devait se mettre au service d'un mortel pendant un an entier. Utilisé comme bouvier, Apollon fit prospérer miraculeusement le troupeau d'Admète tout le temps qu'il s'en occupa : toutes les génisses mettaient bas deux veaux en une seule portée et les loups se tenaient éloignés du troupeau comme par magie.
L'oubli d'Admète
Apollon gardant les troupeaux d'Admète
 par Le Clerc
Admète participa à la chasse au sanglier de Calydon et à l'expédition des Argonautes. 
 
Afin de mériter d'épouser Alceste, les prétendants de la jeune fille devaient atteler ensemble un lion et un sanglier et labourer un champ. Apollon, accompagné par Artémis, aida Admète à réaliser cette tâche à première vue impossible puis il exhorta Admète à faire un sacrifice à sa sœur le jour de son mariage pour la remercier de son aide précieuse. 
 
Mais jour venu, tout à sa joie, Admète oublia imprudemment le conseil. Furieuse, Artémis ourdit sa vengeance. En effet quand Admète entra dans la chambre nuptiale, il trouva, à la place de la jeune épousée, un nœud de vipères sifflantes, signe de mort imminente.