Titans
et
Titanides
Epithémée
Deuxième
 génération
Épiméthée était le fils du Titan Japet et de l'Océanide Clyméné et le frère de Prométhée, de Ménoetios et d'Atlas. Lors de la révolte des Titans contre les Olympiens, Épiméthée et Prométhée rejoignirent le camp de Zeus, qui fut victorieux.
Epiméthée favorise les animaux
Lors vint le jour de la naissance des animaux et des hommes, les dieux se mirent à l'ouvrage. Ils pétrirent le limon, le mélangèrent au feu et à d'autres éléments et forgèrent ainsi les premiers êtres vivants. À Épiméthée et à Prométhée, il revint de distribuer les diverses facultés indispensables à la survie de ces nouvelles créatures. Épiméthée proposa de prendre en charge la répartition de ces qualités et laissa à son frère la tâche de vérifier son travail.  
Avec générosité, Épiméthée conféra à certains animaux la vélocité, à d'autres la force, il fit de grande taille des uns leur arme et compensa la petitesse des autres par des moyens de défense comme le vol ou les griffes. Pour protéger les animaux des intempéries, il choisit tantôt des plumes, tantôt des poils ou une peau épaisse.
Il s'appliqua également à la régulation harmonieuse du cycle alimentaire comme au rythme de la reproduction et veilla à ce que les carnivores mettent bas des portées plus réduites que ceux qui se nourrissaient d'herbe, de racines ou de fruits.
L'ennui est qu'Épiméthée (dont le nom signifie "qui réfléchit après") travaillait sans réfléchir. Avant même qu'il ait pourvu les hommes de quelque attribut que ce soit, voilà sa réserve entièrement vide. Que faire ? Pouvait-on laisser les hommes ainsi nus et désarmés ? Impossible, ils périraient à coup sûr.
Prométhée et Athéna
 créent l'homme.
Epiméthée et Pandore
Afin de sauver les hommes de leur dénuement avant que n'arrive l'heure où ils devaient voir la lumière du jour, Prométhée décida de les aider. Ils leur obtint la meilleur part des sacrifices, leur fit don du feu et leur enseigna l'ensemble du savoir qui fonde une civilisation. 
Page 1 sur 2