La création du monde
La Gigantomachie
Page 4 sur 4
Celui-ci s'échappa et remonta vers l'Olympe sur un char ailé; il se réapprovisionna en foudre et renouvela son attaque contre Typhon, qu'il repoussa jusqu'au mont Nysa. Là, le monstre rencontra les Moires, qui lui suggérèrent de goûter à la nourriture des mortels pour accroître sa force ; Typhon les crut et fut de ce fait gravement malade. Il fit face à Zeus, de nouveau, cette fois sur le mont Haemos, en Thrace; les Anciens pensaient que la montagne devait son nom au sang (en grec : haima) répandu par Typhon. Zeus prit le dessus et pourchassa le monstre jusqu'à la mer, en direction de l'Italie. Là, il saisit une île et la lança sur Typhon. L'île prit plus tard le nom de Sicile, et le souffle enflammé de Typhon donna naissance au mont Etna, car le fils de Gaia ne pouvait mourir. 
Avant sa défaite, Typhon s'était uni à Echidna et avait engendré Orthos ,Chimère ,Ladon , le Sphinx , la truie de Crommyon, le lion de Némée et l'aigle qui torturait Prométhée.(voir livre10: monstres et créarures).
Quelques aspects de la Gigantomachie, la Guerre des dieux contre les géants : sur ce bas-relief romain conservé au Musée du Vatican, l'on voit très bien les cuisses-serpent des géants anguipèdes.
Zeus  foudroyant  Typhon
L'Humanité