La création du monde
La Gigantomachie
Page 2 sur 4
Les Olympiens se lancèrent alors à la poursuite des Géants affaiblis. Zeus, Poséidon, et Hadès furent soutenus par leurs enfants-dieux: Hermès, Apollon, Artémis et Athéna. La bataille se déroula dans une région nommée Phlégra ("Les Terres ardentes"), où demeuraient les Géants. Cette région fut identifiée plus tard à Palléné, en Thrace, ou à quelque autre région volcanique. 
Conduits par Eurymédon, avec Alcyonée et Porphyrion comme champions, les Géants s'avancèrent sur les dieux rassemblés, leur jetant des rochers et des pics, et brandissant des torches faites de troncs de chênes. Héraclès attaqua Alcyonée et l'abattit d'une de ses flèches empoisonnées ; puis, comme le géant n'était immortel que sur sa terre natale, le héros le traîna loin de Pallèné pour qu'il expirât. 
Porphyrion tenta de violer Héra, mais Zeus lui lança sa foudre et Héraclès l'acheva d'une flèche. 
Un autre géant, Ephialthès, fut tué d'une flèche dans chaque oeil, l'une décochée par Apollon, l'autre par Héraclès. 
Lorsque Encélade s'enfuit du champ de bataille, Athéna lança sur lui l'île de Sicile, qui l'écrasa ; il ne fut pas tué, mais emprisonné pour toujours, et son haleine de feu sort quelquefois de l'Etna. Mimas subit le même sort : Héphaïstos l'ensevelit sous une masse de métal en fusion, et, depuis ce temps, il gît sous le volcan du Vésuve.
Athèna attaqua le géant Pallas qu'elle tua et écorcha; puis elle recouvrit sa cuirasse de sa peau. Poséidon enterra Polybotès en lui lançant une partie de l'île de Cos, qui devint une nouvelle île, Nisyros. Hermès terrassa Hippolyte; Artémis abattit Gration de ses flèches; Dionysos assomma Eurytos avec son bâton (thyrse) ; Hécate brûla Clytios avec ses torches infernales  et les Moires tuèrent Agrios et Thoas, armées de leurs massues de bronze. 
Chaque géant fut achevé par les flèches d'Héraclès, car le poison de l'Hydre, dans lequel elles avaient été trempées, était mortel même pour leur corps gigantesque, et seul l'affront simultané d'un dieu et d'un humain pouvait tuer les géants.
Encelade écrasé sous les rochers et enseveli sous l'Etna.
Parc de Versailles, bosquet de l'Encelade