La création du monde
Le Déluge
Page 4 sur 5
Deucalion et Pyrrha arrivèrent au Mont Parnasse, se mirent à genoux et remercièrent les dieux de les avoir laissés en vie. Puis ils regardèrent autour d'eux et ne virent qu'un désert. Les forêts retenaient encore dans les branches des arbres quelques parcelles de terre; tout était silencieux et privé de vie.
"Chère Pyrrha," dit-il, "nous sommes les seuls survivants; qu'allons-nous faire? Si seulement je pouvais comme mon père créer un homme avec l'argile!". Les yeux pleins de larmes, Deucalion et Pyrrha se mirent à prier sur les marches pleines de mousse du temple de Zeus. Ils l'implorèrent de les aider à rendre la vie à la terre et le maître des dieux, ému, leur donna ce conseil:
"Quittez ce temple, voilez vos têtes et jetez derrière vous les ossements de votre grand-mère. Perdus dans leurs pensées, ils quittèrent le temple sans parvenir à comprendre pourquoi ils devaient ainsi troubler la paix de leurs ancêtres.
Ils réfléchirent longtemps quand soudain Deucalion comprit que la grand-mère dont parlait le dieu était la Terre. 
Deucalion et Pyrrha 
P. RUBENS
"La Terre est notre grand-mère à tous," dit Deucalion, "et ses ossements ne peuvent être que les pierres ". Il doutait que des cailloux puissent faire revenir la vie sur terre.Pourtant, aidé de Pyrrha, il en ramassa et les jeta par-dessus son épaule. C'est alors que le miracle se produisit : à peine touchaient-elles la terre que les pierres perdaient leur dureté et qu'elles se transformaient en corps humains. La partie la plus dure devenait les os, quant aux veines de la pierre, elles sont à l'origine des veines du corps humain. Les pierres que Deucalion jetait se transformaient en hommes, celles que jetait Pyrrha se transformaient en femmes.
Le fils de Deucalion et Pyrrha fut appelé Hellen.... d'où l'appellation de "civilisation des Héllènes".  
C'est ainsi que vint au monde une nouvelle race d'hommes, actifs et résistants au travail et à la souffrance, race issue de la pierre et dure comme elle.