La création du monde
Le Déluge
Page 2 sur 5
Il ouvrait la bouche, mais l'horreur l'avait rendu muet et quand enfin il retrouva la voix, il ne put que hurler. Il tomba à genoux et sentit ses membres et son corps se couvrir de poils et sa tête s'allonger. Il était transformé en loup, toujours assoiffé de sang. Depuis ce jour, il décima les troupeaux paissant dans les prairies; ses yeux étincelaient avec autant de férocité que lorsqu'il était encore un homme. 
Lycaon changé en loup
Peter Paul Rubens
Musée d'art et d'histoire,Rochefort. 

Le déluge
Lycaon changé en loup
Zeus retourna dans les cieux et convoqua les dieux à un conseil. Tous se pressèrent de rejoindre, par la Voie Lactée, le palais de marbre où Zeus trônait, préoccupé et furieux. Dès qu'ils furent rassemblés, la voix du dieu suprême tonna, décrivant les horreurs de la terre.
"J'ai déjà foudroyé un palais," dit-il, "mais tous les mortels doivent être punis. Je voudrais brûler toute la terre par la foudre, mais je crains qu'un tel incendie atteigne les cieux. Nous connaissons tous la prophétie selon laquelle le monde entier périra par les flammes. C'est pourquoi j'ai choisi le déluge pour laver la surface de la terre des démons et de l'indigne race humaine qui l'habitent. " 
Alors Zeus enferma dans une caverne le vent du Nord ainsi que les rafales qui dispersent les nuages et libéra le vent du Sud. Celui-ci déploya ses ailes ruisselantes et s'élança, un épais brouillard au front, sa barbe grise dégoulinante de pluie.
De sa main droite il pressait et tordait des nuages noirs, exprimant des torrents d'eau. 
Poséidon, dieu des flots, aidait son frère Zeus dans sa tâche : il appela les dieux de toutes les rivières et de tous les fleuves et leur ordonna de laisser les cours d'eau sortir de leurs lits, briser les digues et inonder les habitations.