La création du monde
Le Déluge
Page 1 sur 5
Les Hommes deviennent malveillants
Des générations après la création de Pandore, la terre était peuplée d'hommes et de femmes.
Mais il vint un jour aux oreilles de Zeus que les hommes étaient devenus tout à fait corrompus et commettaient beaucoup de crimes. Aussi pensa-t-il qu'il devait descendre sur la terre : il voulait voir de ses propres yeux si réellement les hommes volaient, tuaient, se moquaient des dieux et disaient des mensonges au lieu de la vérité.
Il vit avec peine et irritation que les hommes étaient encore pires que dans les récits qu'on lui avait faits. Un individu volait un autre en lui mentant, les hôtes attaquaient et massacraient leurs invités endormis, les enfants impatients d'hériter attendaient la mort de leurs parents, les femmes donnaient du poison à leurs maris et les frères s'entre-tuaient. 
Zeus se sentit soulagé lorsqu'il atteignit des régions rocailleuses où il n'y avait aucun signe de vie : pas d'hommes, pas de villes ni de villages. 
Ce mythe provient de l'ouvrage "Mythes et légendes de la Grèce antique" de Eduard Petiska aux éditions Gründ .
Lycaon
Une nuit, il parvint au palais d'un roi arcadien nommé Lycaon. Le peuple, s'étant rendu compte de la présence d'un dieu,se mit à prier. Mais le roi Lycaon se moqua de son peuple : "Nous verrons bien," pensa-t-il, "si ce passant est un dieu : je vais l'éprouver." Et, comme il avait au palais des otages de la race des Molosses, il en tua un et le fit cuire. Il allait offrir un festin au voyageur, et lorsque celui-ci se serait gavé de chair humaine et aurait sombré dans le sommeil, il le tuerait aussi. 
Les serviteurs déposèrent des plats fumants devant Zeus qui, comprenant l'atrocité du festin qu'on avait préparé pour lui, se mit dans une violente colère. 
Il envoya sa foudre sur le palais de Lycaon et un vacarme assourdissant se répandit dans tout le royaume. Des flammes s'élevèrent de toutes parts et brûlèrent avec avidité tout ce que le roi possédait. Saisi d'une terreur mortelle, Lycaon, lui-même, s'échappa du palais et s'enfuit loin de la colère de Zeus.