Dieux
 primordiaux
1e et 2e générations

       Le mythe de Psyché
Psyché était fille d'un roi. Elle était très belle et Aphrodite en fut jalouse. Aphrodite, vexée, demanda à son fils, Éros (l'Amour) de faire aimer Psyché par un monstre des mers. 
 
Mais Éros se piqua avec une de ses propres flèches et tomba sous le charme de la jeune Psyché et rusa pour l'emporter dans son palais, dans lequel elle vivait dans le secret. Toute sa famille la crut morte, tuée par le monstre. Chaque nuit, son époux, dont elle ignorait l'identité, restait avec elle, mais, à l'aube, il partait, elle ne le voyait pas de la journée. Mais, Psyché, nostalgique, voulut revoir sa famille. Éros accepta, et, de temps en temps, ses sœurs venaient voir Psyché. Au bout de quelques visites, les deux sœurs persuadèrent Psyché de démasquer son époux pour connaître son identité. Donc, Psyché, un soir attendit son mari. Quand il fut profondément endormi, elle alluma une lampe à huile et s'approcha de son époux. Quelle fut sa stupeur lorsqu'elle découvrit que c'était Éros, dieu de l'Amour ! Mais, une goutte de la lampe tomba sur l'épaule d'Éros, qui se réveilla en sursaut, hurlant de douleur ! D'un seul coup, tout disparu ; le beau palais ; les jardins ... 
Mais Psyché supplia Aphrodite de le revoir, Aphrodite accepta, mais à condition que Psyché réussisse des épreuves très compliquées. Psyché les réussit, grâce à sa détermination. Mais au cours d'une d'elles, elle respira une odeur qui la fit dormir, jusqu'à ce que Éros la réveille. Éros et Psyché, finalement se marièrent.
Eros
ou
Cupidon

Mariage de Psyché et Eros 
1756
Eros
William-Adolphe Bouguereau
L'Enlèvement de Psyché,
 par William Bouguereau.
Page 2 sur 2