Maison d'Iolchos
s
Laodamie, fille d' Acaste
et de
La mort de Protésilas
Bellérophon
Quand éclata la guerre de Troie, Protésilas quitta sa jeune épouse dès le lendemain de ses noces, pour prendre part à cette expédition. Bien qu'un oracle eût promis la mort au premier guerrier grec qui descendrait sur le rivage ennemi, il se dévoua pour le salut de l'armée. Personne n'osant descendre à terre, il s'élança hors de son navire, et fut tué par Hector
Laodamie était inconsolable
Cette fille d’Acaste aimait son époux Protésilas avec passion. Lorsqu’elle apprit sa mort, survenue devant les murailles de Troie, elle supplia les dieux de lui accorder la permission de revoir son époux seulement pendant trois heures. Cette faveur lui fut accordée, mais lorsque le court délai fut écoulé et que Protésilas se préparait à descendre pour la deuxième fois dans la maison d’Hadès, Laodamie se suicida pour ne pas le quitter. On raconte aussi que Laodamie passait ses nuits à enlacer une statue qui avait la forme de son mari. Ayant appris la chose, Acaste fit jeter la statue au feu. Laodamie s’élança alors dans les flammes et périt.
Laodamie.
Miniature de Robinet Testard.
Tyro, Nélée et Pélias
Famille de Bellérophon
Laodamie, fille de Bellérophon
Laodamie était la fille de Bellérophon. Aimée de Zeus, elle était dans la tradition homérique la mère de Sarpédon.
Elle était la compagne d'Artémis mais ayant osé prétendre qu'elle était la meilleure des chasseresses, elle s'attira la colère de la déesse qui la tua.
Son fils Sarpédon fut l'un des plus intrépides défenseurs de Troie.  
Il était d’une taille gigantesque. Au cours des combats, Sarpédon se distingua par sa bravoure.
Il finit par tomber sous les coups de Patrocle, ami le plus proche d’Achille. Zeus qui, bien que chérissant son fils, n’avait pas voulu intervenir dans le déroulement de ce tragique destin, il lui offrit des funérailles grandioses. Morphée et Thanatos ramenèrent sa dépouille en Lycie.