Autres personnages
Un jour, il apparut à Scylla, une ravissante nymphe. Elle le vit surgir de la mer alors qu’elle se baignait dans une crique. Elle lui échappa et se réfugia sur un rocher élevé d’où elle pouvait observer en toute sécurité cette étrange créature, moitié homme, moitié poisson. Glaucos l’implora » Jeune fille, je ne suis pas un monstre, je suis un dieu ayant un pouvoir sur les eaux. » Mais Scylla se détourna de lui et se hâta de quiter la crique. Elle disparut aux yeus de Glaucos. 
Glaucos fut désespèré car il était tombé éperdument amoureux de Scylla. Il décida donc de se rendre auprès de Circé, la magicienne, pour qu’elle lui donne un filtre d’amour qui attirerait le coeur de Scylla. Mais Circé s’éprit à son tour de Glaucos. 
Par les mots les plus doux, par les plus tendres regards, elle tenta de le conquérir, mais en vain. Il resta insensible à Circé : » Les arbres couvriront le fond de la mer et les algues croîtront avant que je cesse d’aimer Scylla. » La colère et la jalousie envahirent Circé. Elle éprouva de la haine pour Scylla et non contre Glaucos. Circé prépara un poison violent et le déversa dans la crique où la nymphe avait pris l’habitude de se baigner. 
 
A peine Scylla était-elle entrée dans l’eau qu’elle fut transformée en un monstre affreux. De son corps sortaient des serpents et des têtes de chiens féroces. Puis elle s’enracina sur un roc et détruisait tout ce qui l’approchait. Elle était devenue un péril mortel pour tous les marins qui passaient à proximité. Scylla représentaient pour ces marins un grand danger. Jason, Odysséus et Enée devaient en faire l’expérience.
Glaucos
Glaucos et Scylla 
J. Dumont
Musée des BA de Troyes
Page 3 sur 3