Autres personnages
Minos, n'eut pas la gratitude de rendre la liberté au devin, mais exigea encore qu'il initie Glaucos à son art. Polyidos, à contrecœur, dut obéir mais ne désespérait pas d'avoir un jour la possibilité de se venger de l'intransigeance de Minos. 
Sa mission exécutée avec succès, Polyidos eut enfin droit à sa liberté. Il s'apprêtait à embarquer sur le navire qui le ramènerait chez lui à Argos quand il demanda à Glaucos de lui cracher dans la bouche ; le jeune garçon obéit et oublia tout ce qu'il avait appris sur l'art divinatoire.
Glaucos
Glaucos fils de Poséidon et de la Nymphe Naïs
Originaire d'Anthédon,en Béotie, Glaucos était un simple pêcheur, pourtant fils de Poséidon et de la Nymphe Naïs.
Un jour, il étendit ses filets sur l'herbe et  y étala ses poissons pour les compter.
Mais, sitôt posé à terre, voilà un poisson qui se mit à frétiller,à reprendre des forces, et bientôt toute la troupe rejoignit la mer.
Imaginant  que l'herbe sur laquelle il les avait placés renfermait quelque vertu,Glaucos en arracha une touffe et mordit à belles dents. Aussitôt les battements de son coeur s'accélérèrent et une envie d'abandonner la terre, de changer sa nature humaine le saisit.
Glaucos  plongea sous les flots. Les divinités marines l'accueillirent et lui firent partager leurs honneurs. On fit appel à Océan et Téthys afin de le dépouiller de son enveloppe de mortel.
Une barbe blanche lui poussa, ses sourcils s'épaissirent et se réunirent,ses cheveux s'allongèrent, ses épaules s'élargirent, sa poitrine se couvrit d'algues et une nageoire termina ses jambes.
Devenu divinité marine, Glaucos reçut le don de prophétie. Ses oracles furent écoutés avec le plus grand respect par les marins et un temple lui fut érigé à Anthédon.

Glaucus devint amoureux d'Ariane, lorsqu'elle fut enlevée par Dionysos, dans l'île de Dia. Le dieu, pour le punir, le lia avec des sarments de vigne, dont il trouva moyen de se dégager. 
 
Ce fut lui qui apparut aux Argonautes sous la figure d'un dieu marin, lorsque Orphée, à l'occasion d'une tempête, fit un vœu solennel aux dieux de Samothrace. Dans le combat livré entre Jason et les Tyrrhéniens, il se mêla avec les Argonautes et fut le seul qui en sortit sans blessures. 
 
Interprète de Nérée, il prédisait l'avenir, et avait appris à Apollon lui-même l'art des prédictions.
Page 2 sur 3