Autres personnages
Busiris était le fils de Poséidon et de Lysianassa, fille d'Epaphos. 
 
Après avoir cueilli les pommes d'or du jardin des Hespérides, Héraclès ne revint pas directement à Mycènes. Il traversa d'abord la Libye, où le roi Antée obligeait tous ceux qui s'aventuraient dans ses domaines à lutter contre lui et à payer de leur vie une défaite certaine.
Busiris
Héraclès se rendit ensuite en Egypte à l'Oracle d'Ammon, puis se dirigea vers le sud et fonda une ville aux cent portes, appelée Thèbes en l'honneur de son lieu de naissance; mais, d'après certains, Osiris avait déjà fondé cette ville. En ce temps-là, le roi d'Egypte était Busiris, le frère d'Antée. 
 
Or, le royaume de Busiris avait connu la sécheresse et la famine pendant huit ou neuf ans et il avait envoyé chercher des devins grecs pour avoir leur avis. Son neveu, Phrasios, fils de Pygmalion, était un devin chypriote célèbre, il annonça que la famine cesserait si, chaque année, un étranger était sacrifié en l'honneur de Zeus. 
 
Busiris commença par sacrifier Phrasios lui-même et ensuite sacrifia les hôtes que le hasard lui envoyait jusqu'au jour où arriva Héraclès qui laissa les prêtres l'amener jusqu'à l'autel. Ils entourèrent ses cheveux d'un bandeau et Busiris, invoquant les dieux, s'apprêtait à lever la hache du sacrifice quand Héraclès, brisant ses chaînes, tua Busiris, Amphidamas fils de Busiris, et tous les prêtres qui assistaient à la cérémonie.
Busiris