Les Nymphes
Les Nymphes Célestes
Page 4 sur 6
C'étaient à l'origine les nourrices de Dionysos, Nymphes du mont Nysa, auxquelles Hermès avait confié le nourrisson, puis le nom des femmes qui accompagnèrent le dieu pendant sa marche triomphale de Lydie jusqu'en Grèce. Elles portaient le nom de Thyiades quand elles formaient le cortège rituel du dieu de la vigne et du vin lors des fêtes dionisiaques. Elles se moquaient des convenances et étaient douées d'une grande force physique qui leur permettait de déchirer des bêtes sauvages et de les dévorer.
Les Thyades ou Ménades, Bacchantes
Rendues délirantes par le vin,elles se précipitaient à travers bois, dans les collines et les dévalaient en poussant des cris discordants. Elles étaient prises de folie extatique et célèbraient dans la montagne le culte du dieu en chantant, dansant, et jouant des instruments de musique.
On les a représentées souvent couronnées de feuilles de lierre , de feuilles de chêne ou de sapin , brandissant des torches, des serpents,des grappes de raisin , tenant à la main le thyrse (bâton terminé par une pomme de pin) et portant la nébride (vêtement en peau de faon ou de panthère). Elle étaient aussi appelées Bacchantes chez les Romains. 
Ces nymphes n’avaient pas de Temple. La nature inculte, les montagnes sauvages, les forêts denses étaient leur domaine. Là, Dionysos (Bacchus) les nourissait et les abreuvait d’herbes, de baies et du lait des chèvres sauvages. Elles dormaient sur la mousse tendre, sous les branches couvertes d’épais feuillages, sur le sol couvert d’aiguilles de pins. Elles se réveillaient dans la fraîcheur et la paix et se baignaient dans l’eau claire des ruisseaux. Elles escortaient Dionysos en jouant du tambourin. Leur mois de prédilection était le mois d’octobre, mois des vendanges.
Les Ménades tuèrent Penthée de Thèbes qui les avait espionnées et démembrèrent Orphée qui les avait méprisées.
Bacchanale à la joueuse de guitare
 dite aussi La Grande Bacchanale
par Nicolas Poussin (1594-1665).
 Musée de Louvre , Paris. 
Ménade par John Collier
1850-1934).