Les Nymphes
Les Nymphes Célestes
Page 3 sur 6
Filles d’Hélios et de la nymphe Clyméné, l’une des plus belles Océanides, les Héliades les plus souvent mentonnées étaient ordinairement au nombre de trois : Lampétie, Phaétuse et Phœbé. Après la mort de Phaéton leur frère, elles pleurèrent sur sa dépouille, durant quatre mois, au bord du fleuve Éridan. 
Les Héliades
Les dieux pris de compassion devant la vivacité de leur douleur, les métamorphosèrent en peupliers blancs et changèrent leurs larmes en grains d’ambre. Phaéton fut foudroyé par Zeus pour avoir pris les commandes du char d'Hélios.
La Métamorphose en peuplier des sœurs de Phaéton
Santi di Tito (1536–1603)
Musée du Palais Vecchio, Florence
Les Nymphes Alcyonides étaient filles d'Alcyonée, chef des Géants.  
Lors de la Gigantomachie, les Dieux et Héraclès combattirent les Géants et tuèrent Alcyonée à Phlégra (Macédoine). Ses filles se jetèrent dans la mer au pic de Pillène et par compassion Amphitrite les transforma en Martin-pêcheurs. 
Elles se nomment Alcippé, Anthé, Astérie, Drimo, Méthone, Pallène et Phtonia.
Les Alcyonides