Les Nymphes
Les Hydriades
Page 4 sur 7
C'étaient les Nymphes des nuages et de la pluie, filles d'Océan et de Téthys. Les Néphélées, nuées porteuses d'eau (pour ne pas dire nuages) et donc classées parmi les Hydriades, étaient en fait très proches des nymphes Oréades avec lesquelles elles jouaient communément.
Les Néphélées
Elles s'élèvaient des flots de leur père, le grand fleuve Océan qui entourait le monde, emportant avec elles vers le Ciel, ses eaux fraîches dans des cruches faites de nuages. De ces eaux, elles nourrissaient la Terre et alimentaient les eaux de leurs frères, les dieux fleuves. Certains auteurs comptaient la nuée Néphélé comme l'une d'elles.
Nuées de Charles Giron
 Musée Rath, Genève
Les Psamides
C'étaient les Nymphes des sables.Les Nymphes Psamides protègeaient les plages. Elles n'étaient pas éloignées de leurs soeurs les Haliades.
On remarquera que cette sorte de nymphes se rencontrait toujours et abondamment, toutefois elles ne protègeaient pas toutes les plages qui leurs étaient chères.
Nu, Nymphe des plages
Godward (1861-1922)