Les Nymphes
Les Epigées
Page 6 sur 6
C'étaient les Nymphes du Couchant, filles d'Atlas et d'Hespéris selon une des versions.On en compte traditionnellement trois (les noms varient, mais ceux qui reviennent le plus souvent sont Aeglé, Érythie et Hespérie) mais on en figurait quelquefois sept et même onze . Elles résidaient dans un verger fabuleux, le jardin des Hespérides, situé à la limite occidentale du monde .Héra leur avait donné pour tâche de veiller sur les pommes d'or qu'elle leur avait confiées, et leur avait pour cela adjoint l'aide du dragon Ladon ,dragon à cent têtes.
Les Hespérides
Héraclès, qui était chargé de rapporter les pommes à Eurysthée (un de ses douze travaux), eut beaucoup de mal à trouver son chemin, et obligea Nérée à lui indiquer la direction du jardin. Selon une autre version, c'est Prométhée qui lui indiqua cette route, par reconnaissance pour l'avoir libéré du Caucase où il était enchaîné. Après avoir tué Ladon, le dragon qui gardait le jardin, il emporta les pommes. Selon une autre version, il incita Atlas à aller chercher les pommes et soutint le ciel à sa place pendant qu'il s'exécutait. Certains prétendent qu'Atlas refusa alors de reprendre son fardeau, et qu'il fallut qu'Héraclès utilisât la ruse pour le lui faire reprendre.
C'était avec ces pommes que Discorde sema la zizanie entre Héra, Aphrodite et Athéna.
Le jardin des Hespérides (1870)
par Sir Edward Burne-Jones (1833-1898).
Peinture sur canevas ,collection privée.

Le jardin des Hespérides
par Lord Frédéric Leighton
(1836-1896).
Les Hydriades