Les Nymphes
Les Epigées
Page 1 sur 6
Les Nymphes Epigées sont les Nymphes terrestres qui  protègent les montagnes, les grottes, les vallons, les bois, les arbres, les fleurs et les fruits divins.
C'étaient des nymphes des montagnes qui ne se plaisaient pas seulement à parcourir les cimes rocheuses et les pentes escarpées, elles se livraient aussi à la chasse. Elles sortaient de leurs grottes en troupes alertes et joyeuses pour lancer le cerf, poursuivre le sanglier et percer de leurs flèches les oiseaux de proie. Au signal d'Artémis, elles accouraient prendre part à ses exercices et lui former un brillant cortège.
Les Oréades
Elles se rapprochaient des Corycides; Nymphes des grottes, lesquelles vivaient plus en bas dans les vallées ou au pied des falaises.
Elles jouaient avec les Néphélées; Nymphes des nuages, qui les frôlaient lors de leur passage près des sommets.
Les Oréades
par Bouguereau William.
Musée d'Orsay , Paris.
C'étaient des nymphes des vallons, moins hardies, mais aussi gracieuses et aussi belles, elles préféraient les pentes boisées des collines, les frais vallons, les vertes prairies. Elles sortaient parfois de leurs bocages pour venir assister aux ébats des Naïades, sur le bord des ruisseaux solitaires qui les charmaient par leur murmure et leur gazouillement.
Elles favorisaient l'éclosion des bourgeons et le renouveau des herbages.
Les Alséides, les Auloniades et les Napées étaient presque similaires.
Les Napées