Dieux sur l'Olympe
Les Muses
Page 3 sur 5
La plus éminente des Muses, Calliope dont le nom signifie "à la belle voix" présidait à la poésie épique et quelquefois à l'éloquence. Elle va couronnée d'or et un livre à la main ou encore couronnée de lierre et cheveux épars.Elle marche au hasard dans les bois, jouant de la flûte ou chantant.
Calliope
On dit aussi que Calliope fut désignée par Zeus pour arbitre dans la dispute qui opposa Perséphone et Aphrodite pour la garde d'Adonis : Le verdict de Calliope fut que Perséphone et Aphrodite avaient sur Adonis des droits égaux; mais il fallait aussi lui accorder de petites vacances chaque année afin de lui permettre de se reposer des sollicitations amoureuses des deux insatiables déesses. 
En conséquence, elle divisa l'année en trois parties égales 
Aphrodite, furieuse de devoir partager Adonis, fit naître dans le coeur des femmes de Thrace une telle passion pour Orphée, fils de Calliope, que, dans leur avidité à le posséder, elles le mirent en pièces. 
Elle s'était unie à Oeagre - ou à Rhésos - ou encore à Apollon et aurait donné naissance à Orphée, peut-être à Linos.
Euterpe
Muse de la musique, Euterpe personnifiait l'art primitif en Thrace.Des couronnes sur la tête, elle jouait de la flûte au milieu d'autres instruments; Les statues de l'époque romaine la représentaient avec une flûte simple ou double, instrument du culte dionysiaque car elle fut primitivement une divinité de la joie et du plaisir.
Unie au fleuve Strymon, elle était la mère de Rhésos.