Dieux sur l'Olympe
Ilityie
Ilithye était la déesse de la Maternité, des Accouchements et des parturientes. 
iC'est une déesse à part entière, la fille légitime d'Héra et de Zeus, née près de Cnossos en Crète. 
Elle intervenait dans les accouchements pour les bloquer ou les hâter selon les ordres d'Héra. 
Chez les latins elle se confondait avec Juno Lucina.
Légendes
    Ilithie, dépêchée par Héra jalouse, était assise en tailleur, les jambes et les doigts croisés devant l'autel qu'on lui avait élevé; tant qu'elle garderait cette position, Alcmène ne serait pas délivrée. 
Galanthis, la fidèle servante d'Alcmène, devant les longues souffrances de sa maitresse, comprit qu'il se passait quelque chose d'anormal et, sortant de la pièce, aperçut Ilithie. Sachant désormais ce qui arrêtait la naissance, elle retourna auprès d'Alcmène pour en ressortir aussitôt, feignant une grande joie ; passant près d'Ilithie, elle lui expliqua qu'Alcmène venait de mettre au monde ses enfants. De surprise, la déesse se leva brutalement et décroisa jambes et doigts : Alcmène put enfin accoucher et Ilithie, furieuse d'avoir été dupée, punit la fidèle servante en la transformant en belette (animal familier des demeures antiques). Plus tard, Héraclès éleva un autel à Galanthis et les Thébains lui faisaient des offrandes lors des jours de fête consacrés au héros.
Ilithye aide à la naissance 
d'Athéna qui sort du crâne de 
Zeus qu'Héphaistos a fendu
    Elle prit part aussi dans la naissance d'Apollon et d'Artémis. Malgré l'interdiction d'Héra, elle succomba aux supplications d'Iris et vint aider Léto à mettre au monde ses jumeaux du moins Artémis, la première née car pour la suite c'est Artémis qui aida sa mère à mettre au monde Apollon. Pour cette raison Artémis passe aussi pour une déesse des accouchements.
Culte
Son culte, originaire de Crète, s'est déplacé vers Délos. Son culte était très répandu dans la Grèce classique, toutes les grandes villes de la Grèce possédaient un temple qui lui était dédié. Son sanctuaire le plus important en Crète était une grotte sacrée près d'Amnissos où Héra l'aurait mise au monde. Pausanias nous donne un aperçu du culte qui était rendu à Ilithie au mont Kronos près d'Olympie. Les prêtresses devaient vivre dans la chasteté et les offrandes à la déesse consistaient en gâteaux au miel et en encens. 
Elle tient souvent à la main une torche allumée peut être un symbole pour "donner le jour" au nouveau-né.