Dieux sur l'Olympe
Hébé
Page 1 sur 2
Hébé était la plus jeune fille de Zeus et d'Héra ; elle personnifiait l'éternelle jeunesse. 
A Rome elle était vénérée sous de nom de Juventas.
Ses attributions
Elle avait en général sous son attribution tout ce qui regardait la vie domestique des habitants de l'Olympe. Cétait elle qui attelait le char d'Héra, et Homère raconte aussi qu'elle baignait et habillait son frère Arès et qu'elle le soigna avec de l'ambroisie quand il fut blessé par Diomède lors de la guerre de Troie. Elle remplissait dans l'Olympe la fonction d'échanson des dieux;
Elle versait l'ambroisie et le nectar aux dieux afin qu'ils restent éternellement jeunes. Mais un jour, pendant un banquet elle fit un faux pas et tomba de telle manière qu'Athéna craignit pour sa pudeur. Afin d'éviter que pareil impair se renouvelle, Zeus en profita pour charger son protégé, Ganymède, un jeune mortel qu'il avait enlevé, de cette importante tâche. Ganymède devint à partir de ce moment le nouvel échanson des dieux. 
 
Elle avait aussi le don de rendre la jeunesse aux Hommes c'est ce qu'elle fit pour Iolaos, neveu d'Héraclès, pour qu'il puisse combattre leur ennemi de toujours, Eurysthée qui s'était attaqué aux Héraclites, les descendants d'Héraclès. 
Hébé.:
Statue by Antonio Canova,
1757-1822. Altes Museum, Berlin. 

Son mariage
Elle fut mariée à Héraclès lorsque ce dernier fut admis à l'Olympe et réconcilié avec sa belle-mère, Héra. Ils eurent deux fils jumeaux Alexiarès (celui qui écartait la guerre) et Anicétos (l'invincible) dont les noms rappellaient la vaillance de leur père). Ils étaient les gardiens des portes de l'Olympe et les patrons des citadelles.